banniere
logo

La Numération Grecque

Origine

Il existe, en grec antique, deux numérations. la première consiste a écrire les chiffres et les nombres au moyen de signes qui correspondent à quelques choses près à la premiere lettre de leur nom en grec ancien, on parle alors de numération acrophonique. La deuxième est qualifiée de numération ionique, c'est celle que nous allons vous présenter ci-dessous. Cette méthode de numération est apparu à alexandrie 3 siècles avant JC, elle est aussi appelée numération alphabétique pusiqu'elle utilise les 24 lettres de l'alphabet grec, plus 3 nouveaux signes : Digamma, Qoppa et Sampi, pour écrire des nombres. Tout comme le Romain, cette numération est dite positionné.

Les bases

Les symboles

Les Unités
Nom Caractère Valeur décimale
Alpha A 1
Beta B 2
Gamma Γ 3
Delta Δ 4
Epsilon Ε 5
Digamma Ζ 6
Dzêta ζ 7
Êta Η 8
Thêta Θ 9
Les Dizaines
Nom Caractère Valeur décimale
Iota Ι 10
Kappa Κ 20
Lambda Λ 30
Mu Μ 40
Nu Ν 50
Ksi Ξ 60
Omicron Ο 70
Pi Π 80
Koppa ϟ 90
Les Centaines
Nom Caractère Valeur décimale
Rho Ρ 100
Sigmma Σ 200
Tau Τ 300
Upsilon Υ 400
Phi Φ 500
Khi Χ 600
Psi Ψ 700
Omega Ω 800
Sampi Ϊ 900

Méthode de Calcul

Cette numération est purement additive, il suffit d'écrire une suite de symboles pour composer un nombre. On compose la suite de symboles selon leur valeur (cf ci-dessous). A noter qu'il n'existe pas de zéro en grec tout comme en romain ou d'autres numérations plus antiques

Exemples :

On décompose le nombre en 10 puis en unité (10+8). Ce qui nous donne en grec ΙΗ.

On décompose une nouvelle fois ce nombre en centaines, dizaines, puis unités (200 +30 +5). Ce qui nous donne ΣΛΕ .

1500 s'écrit alors 'AΦ ou encore 4248 = 'ΔΣΜΗ .